Blog

Contrat de génération

La mise en place du contrat de génération cherche à redorer le blason des entreprises sur la scène internationale en facilitant l’insertion professionnelle des jeunes et renforcer le maintien de l’emploi pour les seniors, tout en privilégiant la transmission des compétences.

Parmi les politiques d’emploi du gouvernement, ce dispositif est prévu pour faciliter l’accès à l’emploi. En signant le contrat de génération, les entreprises ouvrent droit à une subvention d’un montant de 4000 euros par an par chaque jeune embauché pour une durée de 3 ans.

Cette aide est accessible de plein droit aux entreprises de moins de 50 employés ou faisant partie d’un groupe de moins de 50 employés,

Pour une entreprise dont l’effectif est compris entre 50 et 300 employés, la subvention n’est accordée qu’à l’issue de la signature d’une convention collective.

En ce qui concerne les sociétés employant plus de 300 salariés ou faisant partie d’un groupe de plus de 300 salariés, ces derniers ne peuvent pas prétendre à cette subvention. 

Les critères d’éligibilité

Afin d’ouvrir droit à ce dispositif, il faut que l’entreprise n’ait pas procédé à un débauchage pour raison économique sur le poste au cours des six derniers mois ou encore à un débauchage d’employés âgés de plus de 57 ans pendant toute la durée de la subvention.

Le contrat de génération favorise la création d’un binôme entre un jeune âgé de moins de 26 ans et d’un senior d’au moins 57 ans.

Pour le jeune, le contrat d’embauche doit être un CDI à temps plein ou à temps partiel.